• les Arlésiennes

    De le voir ainsi, toujours triste et seul, les gens du mas ne savaient plus que faire. On redoutait
    un malheur… Une fois, à table, sa mère, en le regardant avec des yeux pleins de larmes, lui dit :
    "Eh bien ! écoute, Jan, si tu la veux tout de même, nous te la donnerons…"
    (Alphonse Daudet, l'Arlésienne)

     

    _____________ Cliquez sur l' image pour la voir en grand ____________________


    votre commentaire