• Une deuxième série de photos de quelques jours de vacances dans la grande et belle
    ville de Chicago,  traitée façon gangsters et films noirs...

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

     

    Avec Capone, y a pas 36 solutions. Il sort un couteau ? Tu sors un fusil. Il envoie un de tes
    hommes à l'hôpital ? T'envoies un des siens à la morgue. C'est ça, la loi, à Chicago.
    (Malone - Les incorruptibles)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    Prends garde, chicago ! Nous voici !...
    (Hergé - Tintin en Amérique)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    Le capitalisme est le racket légitime organisé par la classe dominante
    (Al Capone)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    Alors dites à votre patron que d’un commun accord nous ne sommes pas d’accord.
    (Les incorruptibles, Eliot Ness.)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    J’ai grandi dans un quartier malfamé où on arrive mieux à obtenir quelque chose avec un mot
    gentil et un flingue qu’avec un mot gentil tout seul.
    (Les incorruptibles, Al Capone.)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    Si vous avez peur de tomber sur une pomme pourrie, ne la prenez pas dans le panier. Cueillez-la
    directement sur l’arbre.
    (Les incorruptibles, Malone.)

     

     

    One week in Chicago (deuxième scéance !)

    A lot of real Chicago lives in the neighborhood taverns. It is the mixed German and Irish and Polish
    gift to the city, a bit of the old country grafted into a strong new plant in the new.
    (Bill Granger)

     

    A suivre ...

    _____________ Cliquez sur les images pour les voir en grand ____________________


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique