•  Sur la route d'Arles un petit détour par la Drôme et la visite du Palais idéal du facteur Cheval

    Palais idéal !

    Très longtemps que j'avais envie de le faire ce détour, j'ai pris le temps de m’arrêter à Hauterives
    pour visiter ce lieu unique et je ne le regrette pas !
    Encore beaucoup de monde et de lumière forte en cette fin Août, des photos difficiles, mais des
    souvenirs plein les yeux et l'envie de vous partager quelques prises.

     

    Palais idéal !

    Ferdinand Cheval est né en 1836, il commence à construire son palais en 1879;
    il le terminera en 1912

     

    Palais idéal !

    Avril 1879. Ferdinand Cheval, facteur rural âgé alors de 43 ans, butte sur une pierre si bizarre lors
    de sa tournée qu’elle réveille un rêve. Véritable autodidacte, il va consacrer 33 ans de sa vie à bâtir
    seul, un palais de rêve dans son potager, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers
    magazines illustrés qu’il distribue.
    Parcourant chaque jour une trentaine de kilomètres pour ses tournées en pleine campagne, il va
    ramasser des pierres, aidé de sa fidèle brouette. En solitaire, incompris, il inscrit sur son monument
    "travail d’un seul homme". Son palais de rêve est achevé en 1912.
    (Texte extrait du site)

     

    Palais idéal !

     

    Que faire en marchant perpétuellement dans le même décor, à moins que l'on ne songe.
    Pour distraire mes pensées, je construisais en rêve, un palais féerique…

    (Ferdinand Cheval)

     

    Palais idéal !

     

    Au coeur d’un jardin luxuriant, il imagine un palais inhabitable, peuplé d’un incroyable bestiaire
    - pieuvre, biche, caiman, éléphant, pélican, ours, oiseaux… Mais aussi des géants, des fées, des
    personnages mythologiques ou encore des cascades, des architectures de tous les continents.
    Une oeuvre architecturale aussi inclassable qu’universelle.
    (texte extrait du site)

     

    Palais idéal !

     

    Mon pied avait accroché une pierre qui faillit me faire tomber: j'ai voulu savoir ce que c'était.
    C'était une pierre d'achoppement de forme si bizarre que je l'ai mise dans ma poche pour
    l'admirer à mon aise.
    (Ferdinand Cheval)

     

    Palais idéal !

     

    Dieu, dont les desseins sont impénétrables, Se sert de ses humbles créatures pour les accomplir.
    (Ferdinand Cheval) 

     

    Palais idéal !

     

    Palais idéal !

     

    Le Lendemain, je suis repassé au même endroit ; j'en ai encore retrouvé de plus belles.
    Je me suis dit: puisque la nature veut faire la sculpture, je ferai la maçonnerie et l'architecture.

    (Ferdinand Cheval)

     

    Palais idéal !

     
    Heureux l'homme libre, brave et travailleur.
    (Ferdinand Cheval)

     

    Palais idéal !

     

    Unique au monde, le Palais Idéal a inspiré les artistes durant plus d’un siècle. Indépendant de tout
    courant artistique, construit sans aucune règle d’architecture, le Palais idéal a fait l’admiration des
    surréalistes, a été reconnu comme une œuvre d’art brut. Il a été classé en 1969 Monument
    Historique par André Malraux, alors Ministre de la Culture, au titre de l’art naïf.
    (texte extrait du site)

     

    Palais idéal !

     

    Avant de quitter Hauterives, passage par le cimetière et le tombeau familial du facteur Cheval

    Palais idéal !

    Sa famille n'ayant pas pu être enterrée dans son palais, Ferdinand Cheval se lance à 78 ans dans
    la réalisation d’un nouveau tombeau dans l’enceinte du cimetière du village : "Le tombeau du
    silence et du repos sans fin". Le Palais Idéal apparaît donc non seulement comme un hymne à la
    vie, mais aussi à la mort que le Facteur défie en construisant une œuvre qui restera après lui.
    (texte extrait du site)

     

    Palais idéal !

     

    Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons.
    (Ferdinand Cheval) 

     

    Merci de votre visite à Hauterives
    (Si vous passez dans la région en descendant vers le sud, arrêtez vous, faites une pause !)

     

    _____________ Cliquez sur les images pour les voir en grand ____________________


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique