• Spectateurs (oubliés dans les 70's)

    Angers, festival Les Accroche-Cœurs 2017.


    Un spectateur inculte et sincère qui entend du nô pour la première fois ne peut éprouver qu'un
    profond malaise, comme l'étranger qui mange pour la première fois l'âpre prune marinée au sel
    du petit-déjeuner traditionnel japonais.
    (Amélie Nothomb)

    _____________ Cliquez sur les images pour les voir en grand  ____________________


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique