• coup de Sabot !

    coup de Sabot !

    Adel Abdessemed, Au-delà du principe de plaisir – Les Rencontres Arles 2018


    Saboter était un verbe qui trouvait du répondant en moi. Je n'avais aucune notion d'étymologie
    mais dans saboter , j'entendais sabot, et les sabots, c'étaient les pieds de mon cheval, c'étaient
    donc mes pieds véritables. Elena voulait que je me sabote pour elle : c'était vouloir que j'écrase
    mon être sous ce galop. Et je courais en pensant que le sol était mon corps et que je le piétinais
    pour obéir à la belle et que je le piétinerais jusqu'à son agonie. Je souriais à cette perspective
    magnifique et j'accélérais mon sabotage en passant à la vitesse supérieure.
    (Le Sabotage amoureux - Amélie Nothomb)

    _____________ Cliquez sur l' image pour la voir en grand ____________________

    « passage PiétonExit ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Octobre à 07:19

    :-)  ça c'est de la citation, et idoine ! C'eût été dommage e se passer, en l'occurrence, de la Nothomb ... L'image est bien composée et il s'y dit des choses, même si moi je ne les entends pas (de la part de cet artiste-là).

      • Dimanche 28 Octobre à 19:50

        Une photo faite pour la citation !
        Grand merci Nikole, bonne fin de dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :