• One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Encore une série sur Chicago, Promenade, le nez en l'air, les yeux dans le bleu
    du ciel et sur les building de la ville (attention aux cervicales) !

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     150 North Riverside (220 m)

    Les buildings sont des ex-votos à la réussite, ils sont derrière la statue de la Liberté, comme les
    statues d'un homme ou d'une entreprise qui se sont élevés au-dessus des autres.
    (Jean-Paul Sartre)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     Le 333 Wacker Drive (149 m) façade en verre incurvé sur la  Chicago River.

     

    Je ne peux que m'étonner devant la gloire injustifiée de Christophe Colomb. De vous à moi,
    franchement, l'Amérique c'était pas bien difficile à découvrir, vu la hauteur des buildings.
    (Jean Yanne)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     Marina City,  2 tours jumelles cylindriques à alvéoles, (179 m), Garage à bateau,
    parking à voitures et appartements au bord de la Chicago River.

     

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    35 East Wacker, anciennement Jewelers Building (159 m)
    L'immeuble est visible dans  Batman Begins (2005)
    et Transformers 3 : La Face cachée de la Lune (2011) 

     

    Que se passe t-il dans un immeuble quand il y a une formidable histoire d'amour ? Tous les
    voisins veulent en profiter. Comme d'un rayon de soleil dans des vies un peu grises !
    (Bertrand Blier)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     Crain Communications Building (le diamant 177 m)

     

     L’architecture est le grand livre de l’humanité, l’expression principale de l’homme à ses
    divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence

    (Victor Hugo)

     

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    La Willis Tower, (anciennement Sears Tower), est la plus haute tour de Chicago
    et la 2ème plus haute des USA. (442 m) 

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Reflet dans la façade de la Trump Tower (423 m)

     

    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure
    de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : "Jusqu'ici tout va bien... Jusqu'ici tout va
    bien... Jusqu'ici tout va bien. " Mais l'important, c'est pas la chute. C'est l'atterrissage.
    Citation de personnage de fiction - Hubert (La Haine)
     

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    InterContinental Chicago Magnificent Mile  (144 m)

     

    L’architecture est un instrument de résistance à la banalisation du moderne.
    (Mario Botta) 

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Vue depuis le pavillon Jay Pritzker dans le Millennium Park

     

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Vista Tower  en cours de construction (360 m), appartements et hôtels

     

    Les gratte-ciel sont les tabernacles de la réussite; réussite financière, aussi agréable au Dieu
    des Puritains qu'une prière. Comme une flèche de cathédrale, ils tendent vers le ciel d'un élan
    à la fois mystique et économique.

    (Paul Morand)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     Lake Point Tower (197 m)

     

    Je me passionne pour mon immeuble, tant qu'on n'y fait pas de fêtes de voisins.
    (Fabrice Luchini)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    One et Two Prudential Plaza (303 m)

     

    Je déclare que l’heure est venue pour l’architecture de reconnaître sa propre nature,
    de comprendre qu’elle dérive de la vie
    (Frank Llyod Wright)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     The Wrigley Building avec sa passerelle et derrière la tour Trump

     

    Dehors, c'est froid, y'a plus d'humanité. Un homme est mort inanimé devant un immeuble inhabité.
    C'est la crise ! La crise ? Qui est-ce qu'elle atteint ? Toi, moi ou le suicidaire qui escalade un toit ?
    (Nekfeu)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Essex on the park (189 m) résidences ...

     

    L’architecture, c’est formuler les problèmes avec clarté.
    (Le Corbusier)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

     

    Je l'ai vu, debout à une fenêtre de son appartement, les yeux fixés de l'autre côté de la cour
    sur le mur de l'immeuble d'en face, et il ne savait pas ce qu'il devait faire.
    (Milan Kundera)

     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    One Museum Park (223 m) résidentiel !

     Sortants des nuages et éclairés par le soleil bas, les buildings dessinent leur ombre en reflet sur la brume 

     

    L’architecture, c’est de la musique figée.
    (Goethe)
     

    One week in Chicago, Blue Sky is the Limit

    Bonus de la semaine, l'envol des Bernaches du Canada au bord du lac Michigan,
    elles s'en moquent bien des building, pas de limite au ciel bleu pour elles !
     

     

    Etre amoureux, être fou, être un ange égal aux oies, Etre un forçat sous l'écrou ;
    eh bien, j'ai toutes ces joies !
    (Victor Hugo)

     

     

    Un peu de  musique adaptée à cet envol..

    Tom Petty and the Heartbreakers - Learning to Fly

     

     

     

    _____________ Cliquez sur les images pour les voir en grand ____________________

    « entre Lumière et Ombrein a Blue World - interlude III - »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Février à 14:37
    Papy Scham

    Quel boulot pour ce partage d'une ville où tout est gigantisme ! Bravo encore une fois, on en prend plein les yeux (et les cervicales aussi). J'aime bien la citation de Jean Yanne. Excellent week-end. Amicalement

      • Samedi 7 Mars à 18:44

        Tout est grand, mais je n'ai pas eu de sensation d'enfermement et pour le photographe c'est génial !

        Grand merci à toi Papy Scham.

    2
    Dimanche 1er Mars à 10:51
    XavierS

    Merci pour ce beau voyage le nez en l'air ! Super !

      • Samedi 7 Mars à 18:45

        On croirait que les architectes font des concours d'originalité, de taille, de forme dans cette très belle et grande ville.

        Merci beaucoup Xavier.

    3
    Lundi 2 Mars à 11:51

    Tout ce bleu ! Ces envols célestes ! Quel merveilleux voyage tu nous offres là !! MERCI !
    (Pour des remarques plus ciblées, je passerai par Aminus).

      • Samedi 7 Mars à 18:46

        Des buildings tous plus originaux les uns que les autres et toujours ce bleu du ciel et du lac autour.

        Grands mercis Nikole.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :